Debian: Créer un serveur VALVE

Bienvenue dans ce tutoriel, dans celui-ci nous allons traiter l’installation et la mise en ligne d’un serveur Valve sous Debian ( J’adapterais ce tutoriel seulement pour cet OS même si il y a nombreuses similitudes avec d’autres de la famille GNU/Linux. )

serveur valve logo

 

Sommaire:

I – Préparation de votre machine à accueillir le serveur Valve.

  •  – Logiciels requis

  • –  Mise à jour des dépôts

  • –  Création de l’utilisateur

  • – Téléchargement des composants

II – Installation et mise à jour.

  • – Installation de votre serveur Valve

 

I- Préparation de votre machine à accueillir le serveur Valve.

Logiciels requis

Putty : Permet d’accéder à votre Terminal via un accès SSH à condition d’avoir installé OpenSSH au préalable sur le serveur distant.

A savoir:
22 est le port de connexion SSH par défaut.

Mise à jour des dépôts

Nous allons tout d’abord aborder la mise à jour des dépôts, pour ceci connectez-vous à votre serveur SSH.
Dès lors que vous êtes authentifié, il vous faut modifier votre fichier sources.list avec votre éditeur préféré, VI ou Nano pour ne citer que eux,  qui contient la liste des adresses de dépôts qui nous intéressent :

Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec l’interface par ligne de commande rien ne vous empêche de passer par un client FTP tel que WinSCP ou FileZilla pour les diverses modifications qui suivent mais attention cependant, ceci reste peu recommandé car il y a des risques de modifier les permissions et les utilisateurs attribués à vos fichiers.

nano /etc/apt/sources.list

Par défaut vous devriez avoir comme contenu ce qui va suivre, en fonction de la version de votre distribution Debian, dans mon cas ce sera Squeeze :

deb ftp://ftp.fr.debian.org/debian/ squeeze main contrib  non-free
deb http://security.debian.org/ squeeze/updates main contrib non-free

Le contenu de ce fichier peut varier en fonction de l’installation, rien ne vous empêche de générer un nouveau fichier sources.list depuis debgen.
Dans notre cas, nous allons remplacer le contenu précédent par celui-ci :

#——————————————————————————#
#                   OFFICIAL DEBIAN REPOS
#——————————————————————————#

###### Debian Main Repos
deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ squeeze main contrib

###### Debian Update Repos
deb http://security.debian.org/ squeeze/updates main contrib
deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ squeeze-proposed-updates main contrib

Dorénavant il ne nous reste plus qu’à lancer la mise à jour des dépôts et l’installation des paquets par le biais de la commande ci-dessous :

apt-get update && apt-get dist-upgrade

Afin de sécuriser l’accès à votre machine, renseignez-vous à propos de rkhunter fail2ban et principalement de iptables.

 

 

Création de l’utilisateur

Tout d’abord il vous faut créer un utilisateur pour télécharger les données de votre serveur Valve et le démarrer.
Effectuer ces manipulations que ROOT n’est absolument pas recommandé.

Nous allons choisir pour ce tutoriel comme nom d’utilisateur hl2user.
Il vous suffit de taper ces quelques commandes dans le Terminal de PuTTY:


adduser hl2user

Après la création de votre utilisateur, un dossier sera crée à la racine de votre machine dans le répertoire home
Afin d’y accéder il vous suffit de taper:

su hl2user && cd ~/
// Permet de s’authentifier en tant que h2user et d’accéder à son répertoire.

Avec la commande :

ls -la // Liste la totalité des fichiers/documents de façon ordonné dans le Terminal.

Mémorisez cette commande elle vous sera probablement utile à un moment ou un autre.

Il est maintenant nécessaire de télécharger tout ce qu’il nous faut :


wget http://www.steampowered.com/download/hldsupdatetool.bin   // Téléchargement de hlsupdtool
chmod +x hldsupdatetool.bin  // Rend le fichier exécutable
./hldsupdatetool.bin // Exécute le fichier

Il faut dorénavant accepter les conditions d’utilisation qui se seront normalement affichées.
Tapez ‘yes’ dans le Terminal pour valider et appuyez sur Entrer.

 

 

II – Installation et mise à jour.

  • – Installation de votre serveur Valve

Plusieurs fichiers sont apparus à la suite de l’éxecution de hldupdatetool.
Lançons l’installation :


chmod +x steam   // Rend le fichier exécutable
./steam   // Exécute le fichier et lance la mise à niveau

 

Passons maintenant au téléchargement et l’installation de votre serveur Valve.
C
réez un dossier dans lequel votre serveur Valve sera installé :


mkdir mon_serveur // créer le dossier mon_serveur

 

Imaginons maintenant que vous souhaitez un serveur Valve Counter-Strike : Source, pour lancer le téléchargement tapez cette commande :


./steam -command update -game "Counter-Strike Source" -dir mon_serveur   // Lance le téléchargement des fichiers du jeu dans le dossier mon serveur ( -dir mon_serveur )

 

A la fin de celui-ci lancez une vérification.
Même si cela arrive peu fréquemment il peut s’avérer qu’il manque des fichiers importants pour votre serveur Valve.


./steam -command update -game "Counter-Strike Source" -dir mon_serveur -verify_all

 

Votre serveur est maintenant installé et complètement opérationnel, pour le lancer il vous suffit maintenant de taper la commande


./srcds_run -game cstrike +ip XXX XXX XXX XXX -port XXXX +maxplayers XX +map XX -tickrate 66 -autoupdate

+ip correspond à l’ip que vous attribuez à votre serveur Valve, sauf exeption l’ip sera celle de votre machine.
-port sera le port que vous attriburez à votre serveur Valve, dans le cas par exemple où vous possedez plusieurs serveur Valve.
+maxplayers correspond au nombre de slots
-tickrate 66 depuis la mise à jour orangebox tous les serveur Valve tournent en tickrate 66 qui est beaucoup plus performant que le 100 sachant que CS:S n’était normalement pas adapté pour celui-ci.

Néanmoins, si vous quitter PuTTY votre serveur va également se fermer.
Pour éviter ça il faut suffit d’installer ‘screen’, un paquet permettant de lancer des applications en arrière plan :


apt-get install screen

 

Et d’ensuite taper :


screen -AdmS CSS ./srcds_run -game cstrike +ip XXX XXX XXX XXX -port XXXX +maxplayers XX +map XX -tickrate 66 -autoupdate

CTRL + A + D pour réduire le screen.

screen -r // Voir la liste des screens lancés

Vous pouvez aussi inclure un script permettant de démarrer votre serveur Valve en même tant que votre machine.
Je vous redirige pour ceci vers ce lien.
Si les ports de votre serveur Valve sont bloqués dans l’iptables aucuns accès de l’extérieur ne pourra être établi, pour résoudre ça, tapez en étant logger en ROOT :


iptables -A INPUT -i eth0 -p udp --dport 27000:30000 -j ACCEPT  // Accès client au serveur Valve
iptables -A INPUT -p tcp -m tcp -i eth0 --dport xxxx -j ACCEPT  // Accès rcon

 

Je vous conseil de lire cet article très instructif à propos des tickrates.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *