Protégez votre référencement du « Referer spam » !

Si vous êtes ici c’est probablement car vous êtes un webmaster utilisant Google Analytics et qu’un ou plusieurs référant tels que BlackHatWorth, Darodar ou même ILoveVitaly vous ont attirés l’œil.
Votre curiosité est légitime car ceux-ci risquent de nuire à votre référencement.

 référencement, blackhatworth

Tout d’abord, qu’est ce que c’est ?

Prenons BlackHatWorth.com, celui-ci est un domaine générateur de spams, crée le 7 Janvier 2015.
Il utilise une technique connue sous le nom de pourriel de référant ou en Anglais Referer spam ; consistant à simuler à l’aide d’un logiciel ou d’un script le référencement d’un site web en vous faisant croire que ces visites proviennent d’un site externe.

 

Pourquoi le bloquer alors, cela gène t-il réellement mon référencement ?

Cela peut vous paraitre pratique pour améliorer le référencement de votre site, de plus le fait de voir autant de visites de la part d’un site externe vous donne la sensation que votre travail porte ses fruits mais détrompez-vous.
Étant une procédure automatique, personne n’a réellement visité votre site depuis ces liens référant, ce qui fait que les résultats de votre Google Analytics sont faussés et pire, si vous n’agissez pas, cette technique de référencement risque de pénaliser votre référencement naturel et votre Page Rank dû à leurs mauvais net-linking.

 

Une stratégie de Netlinking (ou link building) consiste à mettre en place une série d’actions afin d’augmenter le nombre de liens vers votre site pour améliorer votre positionnement dans les moteurs de recherche et donc de faire croitre le trafic depuis ces sites référents ou depuis les SERP(Search engine results page).
Le Netlinking est une des activités les plus importantes et une des plus complexes au niveau du référencement naturel d’un site. Il vaut mieux ne rien faire plutôt que de faire des liens sans avoir pris du temps pour mettre en place une stratégie sur le long terme. –

Source

 

Pour mieux le comprendre, on peut effectuer un WHOIS; on apprendra donc que ce site (IP : 78.110.60.230) est hébergé en Russie; avec un Reverse IP Lookup on peut voir que cette IP  est aussi attribuée à 37 domaines:

 

 référencement, reverse ip domain check

Tous des domaines générateurs de spams.

 

 

Comment faire pour éviter ces visites malveillantes ?

Tout d’abord il faut savoir lesquels vous harcellent, sur la page d’administration de Google Analytics, après authentification, rendez-vous dans l’onglet Audience, Technologie, Réseau puis cliquez sur Nom d’hôte.

 référencement, nom d'hote

 

Reperez ensuite les noms d’hôtes indésirables.
Dans le screen ci-dessus on reconnaît : ilovevitalii.com ainsi que co.lumb.co

Ces spams ne visitent jamais à votre site, ils utilisent une liste d’IDs du service de tracking Google; il est donc inutile de procéder à des modifications au sein de votre .htaccess comme beaucoup d’articles disponibles sur la toile le conseillent.

Si vous restez tout de même sceptiques vous pouvez ajouter ceci dans votre .htaccess.

Une simple manipulation pour protéger son référencement consiste à effectuer une demande auprès de Google Analytics, permettant une exclusion de ces sites.
Pour ceci rendez-vous dans le menu Admin ; catégorie Paramètre de la vue puis cocher la case Exclure tous les appels provenant de robots connus.

 

 référencement, filtre

 

 

 

Exclure les visites malveillantes de nos statistiques

Dès lors vos sites sont protégés contre ces spams, il ne nous reste plus qu’à exclure de Google Analytics les statistiques des domaines non-désirés.
Il vous faudra répéter les étapes suivantes à chaque attaque avec l’adresse respective du sites indésirable à exclure.

Dans les paramètres de filtrages de votre compte :

 

 référencement, nouveau filtre

 

Remplissez les champs de la manière décrite ci-dessous en veillant bien à remplacer l’adresse à exclure par celle qui vous intéresse :

filtre configuration, référencement

 

Désavouer les liens sur Google Webmaster Tools

Afin que tout soit finaliser correctement il nous faut maintenant faire comprendre à Google que nous désapprouvons ces liens, de manière à éviter que notre référencement soit perturbé.
Depuis les outils de Webmaster Google disponibles à ce lien.

Informations complémentaires depuis ce lien.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *